Lens s’impose face à Arsenal dans une ambiance incroyable en Ligue des Champions

Lens s'impose face à Arsenal dans une ambiance incroyable en Ligue des Champions

Une soirée magique et chargée d’émotions s’est déroulée mardi soir au stade Bollaert-Delelis, lorsque le RC Lens a reçu Arsenal pour la 2e journée de la Ligue des Champions. Vingt et un ans après sa dernière apparition dans la compétition, le club français a retrouvé le parfum enivrant de la Ligue des Champions, accompagné par l’hymne emblématique qui a retenti dans les travées du stade. L’atmosphère était électrique, et les supporters lensois ont vécu une soirée inoubliable.

Le stade Bollaert-Delelis à guichet fermé

À seulement 30 minutes du coup d’envoi, le stade Bollaert était déjà en ébullition, presque à pleine capacité. Les chants passionnés des supporters résonnaient depuis les quatre tribunes, créant une ambiance digne des plus grands soirs de football. Sylvano, le speaker du club, a ajouté à l’excitation en annonçant les compositions d’équipe, enflammant encore davantage les fans présents.

Puis vint le moment tant attendu, celui qui a fait briller les yeux des supporters lensois : l’hymne de la Ligue des Champions a retenti dans le stade. C’était le signe que le RC Lens était de retour sur la scène européenne, et l’émotion était palpable.

« Une des meilleures ambiance d’Europe »

Le stade a alors vibré sous les cris de joie des Lensois, galvanisés par la performance de leur équipe, dirigée par l’entraîneur Franck Haise. La deuxième mi-temps a été le théâtre d’un moment historique lorsque les célèbres « Corons » ont résonné, marquant le début d’une véritable épopée. Sous les yeux de leurs supporters passionnés, les joueurs du RC Lens ont pris l’ascendant sur Arsenal.

La 69e minute restera gravée dans les mémoires lorsque le centre précis de Frankowski a trouvé Wahi, qui a crucifié David Raya d’une superbe frappe du droit. Bollaert-Delelis a explosé de joie, et il devenait de plus en plus évident que le Racing était prêt à décrocher la victoire.

Les dernières attaques des Gunners ont mis à l’épreuve la résistance lensoise, mais le stade n’a pas bronché. Les arrêts cruciaux du gardien Samba et les interventions de Gradit ont permis de sauvegarder la victoire, notamment face à une reprise à bout portant de Nelson à la 89e minute.

Le RC Lens crée la surprise en battant Arsenal

Au coup de sifflet final, le RC Lens a créé la surprise en s’imposant face à Arsenal et en s’emparant de la première place du groupe. Cette soirée mémorable restera gravée dans l’histoire du club et dans le cœur des supporters lensois, témoignant du retour triomphal du RC Lens sur la scène européenne.

L’histoire s’est écrite sous nos yeux ce mardi soir à Bollaert, et le RC Lens a prouvé qu’il avait toute sa place parmi l’élite du football européen. Les supporters peuvent à présent rêver de nouvelles prouesses à venir dans cette édition passionnante de la Ligue des Champions.

Partagez sur les réseaux :

Laisser un commentaire